Latest Events

Plan d'action

REDYNAMISATION DE L’EEPT

Elle s’inscrit dans le cadre de cette quête permanente du protestantisme à mieux vivre l’Evangile au sein et hors de l’Eglise dans le partage et la confiance. 

    A- PRINCIPAUX AXES

En dehors des évaluations internes périodiques au cours des synodes annuels, le 50e Synode a demandé, en 1995, la commande d’une évaluation externe de l’Eglise. Celle-ci est réalisée de janvier à août 1997 et son rapport, adopté par le 54e Synode en 1998 à Sokode, a dégagé les atouts et les faiblesses dans les différents domaines de la vie de la mission de l’Eglise. 

Une Commission de Pilotage de la Redynamisation de l’EEPT (COPIREEPT) est alors créée pour aider les autorités de l’Eglise à étudier les voies et moyens de la mise en œuvre de la décision de faire de l’EEPT une Eglise capable de gérer efficacement les réalités de son temps relatives aux quatre principaux axes identifiés. 

        1- CONSTITUTION

La constitution, en vigueur depuis 1992 et commune aux deux Eglises Evangéliques Presbytériennes (Ghana et Togo), est à restructurer et à réviser pour donner, à chacune des deux Eglises, des textes de fonctionnement répondant aux normes juridiques avec leur modalités d’application conformément à la législation, à la réglementation et aux réalités du Ghana et du Togo. 

        2- ADMINISTRATION

L’administration est à rendre efficiente et plus appropriée aux exigences de la performance tant au niveau central que dans les régions ecclésiastiques qui doivent vivre effectivement la décentralisation. 

        3- PASTORALE SOCIALE

La Pastorale sociale est à redéfinir et à réorganiser pour doter l’EEPT d’une structure de coordination de la pastorale sociale plus efficace et plus rapprochée de l’Institution Eglise et d’un programme de travail bien planifié dans le temps et l’espace. 

        4- RESSOURCES

Les ressources humaines (fidèles et salariés), matérielles et financières sont à promouvoir et à mieux gérer pour accroître l’autonomie financière par la mise en place d’un système de gestion performant et transparent à tous les niveaux. 

Les investigations, menées dans une dynamique participative des fidèles et des partenaires, ont permis l’élaboration du « Document Programme de la Redynamisation de l’EEPT » adopté par le 57e Synode comme projet de l’Eglise : sa réalisation est confiée aux bons soins du Comité Synodal renouvelé. 

La réalisation efficace de cet important projet exige la mobilisation de considérables ressources humaines, matérielles et financières avec le précieux concours des partenaires. 

    B- PARTENARIAT

L’EEPT ne vit pas du tout repliée sur elle-même avec les dons de ses fidèles en engagement, en travail et en argent. Elle est à la quête des voies et moyens adéquats d’établissement de saines relations pour la promotion d’un harmonieux développement durable. 

Ainsi, son cordon ombilical n’est-il pas coupé de ses origines au moment où elle cherche également à enrichir davantage son réseau de vie de relation dans le monde entier. 

        1- MISSION DE BREME

Dès la proclamation de l’indépendance du Togo en 1960, la Mission de Brême a rétabli officiellement ses relations avec l’EEPT en 1961 et a participé activement au lancement de nouveaux programmes d’œuvres et projets de développement socio-écomique et culturel. 

L’évolution de cette collaboration aboutit à l’intégration totale des six Eglises suivantes pour constituer une nouvelle Mission de Brême à compter de 2000 : 
- Eglise Evangélique de Brême,
- Eglise Evangélique Luthérienne à Oldenburg,
- Eglise Régionale de Lippe,
- Eglise Evangélique Réformée en Allemagne du Nord-Ouest,
- Eglise Evangélique Presbytérienne, Ghana,
- Eglise Evangélique Presbytérienne du Togo.

Ces Eglises se sont retrouvées à Agome-Tomegbe (Kloto, Togo), du 03 au 07 avril 2002, dans le cadre de leur Cinquième Consutation Théologique dont le thème est le VIH/SIDA : défi social, éthique et spirituel à relever par les Eglises. 

Il s’agit de mieux vivre pleinement leur partenariat dans tous les domaines comme la CEVAA cherche à le faire. 

        2- CEVAA

Les Eglises nées de l’œuvre d’évangélisation de la Société des Missions Evangéliques de Paris, ayant acquis leur autonomie institutionnelle, la nécessité d’un nouveau cadre d’engagement missionnaire s’est fait sentir. Alors, le 31 octobre 1971, la SMEP céda la place à la Communauté Evangélique d’Action Apostolique (CEVAA) réunissant les anciens membres de la SMEP et les jeunes Eglises dont l’EEPT : 

« Nous jeunes Eglises, nous sommes décidées à nous engager dans l’Action Apostolique Commune avec une ferme détermination. Nous comptons sur l’engagement des Eglises de France et de Suisse. Ce n’est plus une question de Blancs et de Noirs ; c’est une question de chrétiens qui sont ensemble dans le monde. Que le seigneur fasse à chacune de nos Eglises la grâce de répondre joyeusement à son nouvel appel », déclara en 1967 Monsieur le Pasteur Semenu Ametefe Kodzovi NOMENYO, alors Secrétaire Exécutif de l’Action Apostolique Commune devenue la Cevaa. 
L’objectif est la réalisation d’une dynamique communauté d’égalité et de partage des ressources théologiques, humaines, matérielles et financières en vue de la formation des cadres, l’engagement et la vigilance pour une meilleure qualité de vie dans le temps et l’espace. 

Chemin faisant, la CEVAA, dont les 47 membres sont répartis en Afrique, en Amérique Latine, en Europe et dans le Pacifique, se donne « une dynmaique nouvelle pour bâtir et manifester la présence du Christ aux frontières sociales, économiques et politiques de notre temps » : en 1999, le sigle la CEVAA devient nom la Cevaa qui signifie Communauté d’Eglise en Mission dont le siège est transféré de Paris à Montpellier en 2000. 

Du 10 au 16 décembre 2001, l’EEPT a accueilli à Atakpamé le premier séminaire organisé par la Cevaa sur le thème « Eglise et management : promotion des programmes missionnaires ». Le but est de donner des outils aux participants (Bénin, Côte d’Ivoire, Sénégal et Togo) pour redéfinir leur projet d’Eglise afin de mieux répondre aux enjeux sociaux et spirituels dans leur contexte actuel. 

Outre ces deux principaux partenaires historiques, l’EEPT développe une collaboration étroite avec d’autres pour l’accomplissement de la mission de Dieu. 

        3- AUTRES PARTENAIRES

Au Togo, l’EEPT a comme partenaire privilégié l’Etat avec lequel il coopère dans différents domaines dont l’éducation et la santé en priorité. 

Elle est aussi membre fondateur du Conseil Chrétien du Togo dont elle a assumé la présidence de 1983 à 2006 : 
- EEPT
- Eglise Méthodiste du Togo
- Eglise des Assemblées de Dieu
- Eglise Baptiste du Togo
- Eglise Luthérienne du Togo
- Eglise de Pentecôte du Togo
- Eglise adventiste du 7e jour.

Sur le plan international, l’EEPT collabore notamment avec :
- l’Alliance Biblique Universelle,
- la Conférence des Eglises de Toute l’Afrique (CETA),
- l’Alliance Réformée Mondiale (ARM) constituée d’Eglises Presbytérienne et Congrégationalistes,
- le Conseil Oeucuménique des Eglises (COE),
- le Conseil des Eglises Unies pour les Ministères dans le Monde,
- le Morija
- le service des Eglises Evangéliques en Allemagne pour le Développement (EED).

Tel est le contexte pluraliste dans lequel s’inscrit le partenariat que l’EEPT entend vivre pour répondre aux préoccupations ci-après :
- le partage de l’identité théologique et le respect des Droits Humains,
- la bonne gouvernance et le renforcement des capacités conceptuelles et organisationnelles des différentes composantes de l’Eglise,
- le développement de l’esprit de solidarité et de complémentarité dans le respect mutuel pour lutter contre toutes les formes d’injustices,
- l’instauration d’un climat de confiance mutuelle, la promotion des ressources et leur meilleure utilisation,
- la meilleure connaissance réciproque, l’amélioration de dialogue et l’engagement motivé.

Pour ce faire l’EEPT a donc organisé une table ronde des partenaires, du 25 au 28 septembre 2001, à la Base d’Appui et de Formation de Kpalime (BAFOK). 

        4- TABLE RONDE

Les travaux du partage des résultats d’étape du processus de la redynamisation, ont porté sur : 
- la définition d’un cadre commun de partenariat pour la mise en œuvre de la Pastorale Sociale,
- le partage de la nouvelle politique de développement de la Pastorale Sociale,
- l’amélioration des stratégies de l’EEPT en matière de recherche d’autonomie financière,
- l’adoption d’un document d’engagement commun de la mise en œuvre de la Pastorale Sociale.

Elle a permis aussi une meilleure connaissance mutuelle des partenaires présents :
1- Alliance Réformée Mondiale (ARM) (Genève, Suisse),
2- Cevaa (Communauté d’Eglise en Mission) (Montpellier, France),
3- Conférence des Eglises de Toute l’Afrique (CETA) (Nairobi, Kenya),
4- Département Missionnaire, Echange et Mission (Lausanne, Suisse),
5- Mission de Brême (Brême, Allemagne),
6- Morija (Dieu Pourvoit) (Collombey-le Grand, Suisse),
7- Service des Eglises Evangéliques en Allemagne pour le Développement (EED) (Bonn, Allemagne),
8- Eglise Evangélique Presbytérienne du Togo (EEPT) (Lomé, Togo).

Ceux-ci ont pris la décision de conjuguer leurs efforts, en toutes circonstances, pour relever les défis immédiats et futurs.

D’autres résultats de ce rendez-vous historique concernent :
- la validation du document programme de formation pour la redynamisation de l’EEPT durant l’année 2002 (appui à la mise en route des actions à mener, initiation aux techniques de la communication, initiation au processus des programmes régionaux, techniques d’animation de groupes, gestion des ressources, planification, élaboration et gestion d’un projet, évangile et droits humains, Eglise pour un développement durable), 
- l’engagement d’élaboration au cours de 2002 des programmes régionaux de l’EEPT pour un développement durable comportant les actions de la Pastorale Sociale et les projets générateurs de revenus, 
- la nécessité de gérer judicieusement le volontariat et le bénévolat, 
- la gestion de la période transitoire de 18 mois entre les projets existants et les programmes régionaux à mettre en place. 


DEPARTEMENT DE LA PASTORALE SOCIALE (DPS) 

Pour relever les défis du 3e millénaire, l’EEPT est appelée à vivre au quotidien la portée missionnaire de sa foi. Les activités sont structurées au sein du Département de la Pastorale Sociale autour de quatre directions comportant des divisions et des sections. 

Pour coordonner l’ensemble du travail, au niveau du Secrétariat Synodal, il a été mis en place le Secrétariat Permanent du Conseil d’Appui à la Pastorale Sociale (SPCONAPAS). 

Il est constitué de quatre directions pour animer l’exécution des différentes activités au sein et hors de l’EEPT. 

1) Direction de l’Education Chrétienne (DEC) : conduire chaque individu à la foi authentique en vue de devenir l’être humain que Dieu veut qu’il soit à travers : 
- la Division Evangélisation (DE) qui comprend les Sections Animation Théologique (SAT), Culte d’Enfants et Catéchèse (SCEC), Encadrement et Animation Cultuels et Socio-Culturels (SEACSC), 
- la Division Formation et Bourses (DFB). 

2) Direction de l’œuvre Scolaire (DOES) : permettre à l’Eglise de jouer pleinement son rôle prophétique dans l’acquisition du savoir, du savoir-faire, du savoir-être et du savoir-vivre à la lumière de l’Evangile en vue de sa contribution efficace à l’édification de la nation togolaise par la promotion d’une éducation de qualité à travers : 
- le préscolaire, les écoles primaires et les collèges,
- l’aumônerie scolaire et universitaire.

3) Direction de la Solidarité Chrétienne (DSC) : manifester la présence effective de l’Eglise aux cotés de tous ceux qui sont dans le besoin et particulièrement les marginalisés avec : 
- la Division Aumônerie et Diaconie (DAD) et des Sections (Hôpitaux, Prison civile, Brigade pour Mineurs, Personnes âgées…),
- la Division Santé (DS),
- la Division Lutte contre la Pauvreté (DLP) avec les structures du Collectif Protestant « Femmes et Enfants » pour le Développement et la Solidarité (COPFEDES) et du Centre Protestant pour le Développement Durable (CEPRODED). 

4) Direction de la Protection et Promotion Sociales (D2PS) : rechercher les voies et moyens susceptible d’instaurer le respect de la dignité humaine et la sauvegarde de la création en vue de la transformation effective des relations socio-économiques et politiques selon l’Evangile avec : 
- le Programme Droits humains, Justice et Paix (PDHJP),
- la Division Femmes et Enfants (DFE),
- la Division Jeunesse (DJ).


LES EQUIPES REGIONALES DE LA PASTORALE SOCIALES (ERPS) 

L’Equipe Régionale de la Pastorale Sociale est un ensemble humain dont les 9 membres (femmes et hommes, jeunes et adultes) aux compétences diverses, sans être du même niveau hiérarchique, constituent un groupe de travail spécialisé de pilotage de la promotion de l’amélioration de la qualité de l’édification spirituelle, du développement socio-économique et culturel harmonieux dans chaque région ecclésiastique : elle est animée par l’Inspecteur ecclésiastique. 

Une Equipe Régionale de la Pastorale Sociale est organisé dans chacune des six régions ecclésiastiques. La mission de ces Equipes Régionales est de transmettre le message de la redynamisation de l’EEPT dans toutes les paroisses et aider le conseil régional à mettre en place des équipes Paroissiales de la Pastorale Sociale (E2PS) dans chaque paroisse de 2004à 2008 : la durée de vie des ERPS est donc de 3 à 5 ans au maximum selon le nombre de paroisses dans chaque région ecclésiastique. 

Les dix domaines d’activités retenus au sein et hors des paroisses de l’EEPT :
- évangélisation
- animation théologique
- culte d’enfants et catéchèse
- œuvre scolaire
- aumônerie et diaconie
- santé
- lutte contre la pauvreté
- droits humains, justice et paix
- femmes et enfants
- jeunesse.

Bienvenue à l'EEPT

Cet espace virtuel de l'EEPT offre cet outil de communication sur les fondements, les activités, les actions et la vie de l'Eglise.

Vous y trouverez toutes les informations relatives aux projets et programme des démembrements de l'Eglise

Merci à tous les fidèles pour leur contribution à travers leurs échanges, partages et soutiens sous toutes leurs formes ...

Connexion au site

Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha
Reload Captcha